La Fondation Mona Bismark

C’est au 34 avenue de New York, à quelques pas de notre grande dame Eiffel, qu’une autre femme ayant su se faire connaître par son élégance avait élu domicile. Mona Bismarck s’était en effet installée dans cet hôtel particulier datant du 19e siècle à la fin des années 50 et devenu le Mona Bismarck American Center.

Née Mona Travis Strader aux Etats-Unis en 1897, la Comtesse Mona von Bismarck devint peu à peu une personnalité mondaine des plus admirées mais aussi l’une des plus riches après de multiples mariages avec de grandes fortunes dont Harrison Williams (connu comme étant l’homme le plus riche des Etats-Unis de son époque).

Passionnée d’art et de culture, Mona Bismarck vécut une vie de luxe et de glamour en côtoyant de grands noms du monde de l’art et de la culture. On pouvait alors compter parmi ses amis le peintre Salvador Dali qui fit de son portrait l’un de ses tableaux, le photographe Cecil Beaton dont les clichés sont exposés au Mona Bismarck American Center for art & culture ou encore le couturier Cristobal Balenciaga et Hubert de Givenchy qui eurent plaisir à l’habiller. En 1933, elle fut ainsi la première américaine à recevoir le qualificatif de « femme la mieux habillée du monde » par Chanel, Molyneux, Vionnet et Lanvin.

Tout au long de sa vie, Mona Bismarck mit sa fortune au service des arts, de la culture et de la mode. Désireuse de donner à ses activités philanthropiques un caractère permanent et s’inscrivant au-delà de son vivant, elle fit don de son hôtel et de la majorité de ses biens à la Mona Bismarck Foundation à sa mort en 1983. Son objectif est ainsi d’entretenir et renforcer les liens d’amitié et l’entente franco-américaine à travers l’art et la culture.

Anciennement fondation, le Mona Bismarck American Center for art & culture est devenue une association depuis 2011. Celle-ci présente alors une activité artistique et culturelle dense avec plusieurs expositions temporaires au cours de l’année accompagnées d’une importante programmation d’ateliers, conférences, performances artistiques et autres rendez-vous culturels alliant Etats-Unis et France.

C’est alors dans ce lieu intimiste, calme et plein de charme qu’ont eu lieu des expositions très variées allant de L’art du patchwork, l’exposition de mode Little Black Dress, à l’exposition mettant à l’honneur le photographe Yousuf Karsh témoin d’un siècle riche d’histoire politique, artistique et culturelle.

La dernière exposition du Mona Bismarck American Center for art & culture, Wasteland, continue d’ouvrir notre esprit à de nouveaux horizons culturels en partenariat avec la galerie Thaddeus Ropac

Le site : http://monabismarck.org

Mona Bismarck American Center
34 Avenue de New York, 75116 Paris
Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h

Manon Cestor
Diplômée du master de communication et administration culturelle de l’IESA

Separator image Publié dans Musées.