La maison de Balzac

Nichée sur les coteaux de Passy, la Maison de Balzac est la seule des demeures parisiennes du romancier qui subsiste aujourd’hui.

C’est dans le cabinet de travail que Balzac a corrigé, de 1840 à 1847, l’ensemble de La Comédie humaine et a écrit quelques-uns de ses chefs-d’œuvre. Grâce à la présentation originale d’un grand choix de peintures, sculptures et objets d’art, le musée invite à découvrir la complexité de l’œuvre de l’écrivain et son universalité.

Après sa fermeture pour travaux, la Maison de Balzac a ré-ouvert en juillet 2019. Un nouveau bâtiment sur la rue accueille la réception ainsi qu’un agréable café –  havre de paix confié à Rose Bakery, ouvert sur le jardin de 650 m2.

Le parcours du musée a été repensé et à chaque espace correspond une spécificité. Ainsi, c’est dans la cuisine que l’on retrouve derrière les portes des placards… des lettres d’amour…

Dans l’intimité de l’écrivain, des objets et meubles qui lui ont appartenus, comme sa cafetière (il carburait au café !), sa canne, son bureau, etc… tout concourt à rendre la visite émouvante. On s’attend presque à ce que Balzac apparaisse au détour d’une pièce.

Dans les pièces voisines, une série de tableaux ou d’objets ayant tous un lien avec Honoré de Balzac ou bien avec son entourage et sa famille. Une des salles présente aussi des objets ayant appartenu à Madame Hanska, sa femme. Quelques sculptures de David d’Angers, Rodin, ou encore Falguière, ont aussi été regroupées. 

La pièce la plus impressionnante est, sans conteste, la salle dédiée à la généalogie des personnages de la « Comédie Humaine ». Les murs sont recouverts de visages et de silhouettes dessinés par Charles Huard, d’après les descriptions de l’auteur. Les générations se succèdent sur de grandes tables généalogiques, avec environ 1 000 personnages référencés. 

Et jusqu’au 13 janvier 2019, le musée propose une exposition passionnante : Balzac et Grandville, avec plus de cinquante œuvres tantôt satiriques, parfois poétiques ou fantastiques mettent en image cette étonnante rencontre.

Maison de Balzac

47, rue Raynouard 75016 Paris
Du mardi au dimanche de 10h à 18h

www.maisondebalzac.paris.fr

photos in situ : Véronique Grange-Spahis